Nous et vous

 ETERNESIA, c’est VOUS

Nous avions d’abord imaginé ETERNESIA comme un projet entrepreneurial conventionnel. Cela ressemblait sous certains aspects aux réseaux sociaux ou aux sites de recueillement qui apparurent plus tard, mais avec comme finalité que soit conservé indéfiniment ce que chacun laisserait, tant qu’il existerait des êtres humains.

La tâche semblait colossale, universelle et surtout nous ne trouvions pas comment faire pour que ces mémoires numériques aient réellement la longévité que la technologie pouvait leur assurer. Et puis, quelle légitimité pouvait avoir une poignée d’individus, réunis dans une société privée, pour conserver la mémoire de tous les autres ?

Nous vîmes apparaitre les réseaux sociaux, les sites de recueillement, le microblogging et tant d’autres innovations en ligne où une multitude laisse des traces de leur vie. Nous avons vu aussi naître les interrogations concomitantes sur le devenir de nos données.  Il manquait toujours quelque chose, à ces projets et entreprises, pour que  la préservation éternelle de la mémoire de chacun devienne une réalité. Et nous avons compris que ce qui manquait c’était vous, qu’un tel projet ne pouvait voir le jour sans la participation du plus grand nombre, sans un élan global indépendant de tout intérêt particulier et qu’ETERNESIA ne devait pas être notre projet, mais le vôtre. Nous devait devenir Vous…

ETERNESIA, c’est TOUS

Le projet ETERNESIA a besoin de tous, sans distinction ni discrimination d’aucune sorte, et, pour ce faire, ETERNESIA sera toujours porté par des structures à but non lucratif auxquelles chacun pourra contribuer de la manière qu’il souhaite. C’est le meilleur moyen pour insuffler l’allant nécessaire et pour réunir la majorité autour de ce but commun. Que ces structures aient des dirigeants temporaires n’a guère d’importance : les hommes passent, les idées restent. Nous, c’est vous. Nous, c’est tous.

ETERNESIA a besoin d’écrivains, de philosophes, de scientifiques, d’hommes et de femmes politiques, d’hommes et de femmes de religion, de juristes, d’entrepreneurs et de sociétés ainsi que  d’économistes, pour façonner ses principes et ses règles de fonctionnement, aujourd’hui seulement à l’état d’ébauches. Mais ETERNESIA a tout autant besoin des autres, de leur adhésion à ses valeurs, de leur participation, de leurs idées, de leurs savoirs, de leurs dons, car ETERNESIA n’appartient à personne sinon à tous.